COMPOSITRICE

FLORENCIA DI CONCILIO

Armée d’une incontestable virtuosité, fruit de longues années d’apprentissage, Florencia Di Concilio propose un univers d’une saisissante richesse. Entre les disques d’opéra de grands parents italiens et les mélodies d’un père pianiste de jazz et de tango, l’Uruguayenne colore sa musique de toutes ces influences, s’appropriant les films sans jamais en travestir la nature.
« Dark Blood », de George Sluizer, tourné en 1993 et sorti près de 20 ans plus tard, illustre cette intention et permet à la compositrice de sublimer les déserts brûlants de l’Utah. Son travail remarquable sur les cordes, notamment les guitares (arpeggione, charango, cuatro) permet de renforcer un imaginaire folklorique tout en amenant une magnifique profondeur à l’ensemble, donnant au paysage et à l’histoire, un aspect suffoquant presque palpable. Une partition proche de celles de The Last of Us et The Motorcycle Diaries mais aussi des travaux du productif duo Nick Cave & Warren Ellis (The Assassination of Jesse James, Hell or High Water). Des compositeurs avec qui elle partage l’amour du son palpable et réel, organique, même si celui-ci se retrouve parfois malmené.
Dans cette veine, impossible de ne pas évoquer Ava, long métrage de Léa Mysius, où la musicienne nous plonge dans l’angoissante route vers la cécité, jouant sans cesse sur le contraste entre le sujet et sa mise en scène lumineuse.Outre la fiction, Florencia brille aussi dans les documentaires, Buddy d’Heddy Honigmann, Becoming Zlatan de Frederik et Magnus Gertten ou encore Love Hotelde Philip Cox et Hikaru Toda. Dans ce dernier, elle varie les ambiances, mêlant inspirations orientales et musique minimaliste, soulignant les escapades amoureuses de clients sages ou délurés. Autre preuve de cet atypique talent, son arrangement unique de Golden Slumbers, extrait de l’album Abbey Road des Beatles et composé ici pour le Miami Symphony Orchestra. Totalement remaniée, la mélodie de Paul McCartney prend une nouvelle dimension, dans un écrin évoquant manifestement les concertos pour piano de Sergueï Rachmaninov. Une résonance directe avec son passé, elle qui se destinait à une carrière de pianiste avant de privilégier l’écriture et la composition. Une décision judicieuse, par sa justesse, sa maitrise complète et sa sincérité, Florencia Di Concilio s’impose comme l’une des figures fortes de la nouvelle génération.

Hubert Charrier – 2019 – Photo Maud Bernos

🏆 AWARDS : 
2021 : Lauréate du Prix Michel Legrand de la Meilleure Musique de Film pour « Calamity Jane » de Rémi Chayé.
2021 : Prix Lumiere de la Presse Internationale : Nommée Meilleure Musique de Film pour « Calamity Jane » de Rémi Chayé.
2021 : Ghent World Music Soundtrack : nommée « Discovery of the Year » pour « Calamity Jane » de Rémi Chayé.

AUDIO SELECTION

ACTUALITE

    • FILM « TOUTES POUR UNE » d’Houda Benyamina (en préparation)
    • FILM « CET ETE LA » d’Eric Lartigau (en post production)
    • FILM « DE GRANDES ESPERANCES » de Sylvain Desclous (en post production)
    • FILM « CINQ DIABLES » de Léa Mysius (en post production)
    • SERIE ARTE « EUROP REVEALED » d’Andreas Pichler (en post production)
    • DOC CINE : « CAITI BLUES » de Justine Harbonier (en post production)
    • DOC  CINE « LES ANNEES SUPER 8 » de David Ernaux (en post production)
    • FILM « LA SCALA » de Bruno Chiche (en salle courant 2022)
    • DOC CINE « NO HAY CAMINO » de Heddy Honigmann  (en salle courant 2022)
    • DOC CINE « WHEN STRANGERS COME TO TOWN » de Tanaz Eshaghian (en salle courant 2022)
    • CINE CONCERT « LES VIOLETTES IMPERIALES » (Orchestre National des Pays de Loire) (en salle avril 2022)
      .

CINEMA (Sélection)

  • FILM ANIM. « CALAMITY » de Rémi Chayé |2020. ► 🎧
    Grand Prix du Festival d’Annecy
  • FILM « JUST KIDS » de Christophe Blanc |2020
  • FILM « INFLUENCE » de Diana Leigh Neille et Richard Poplak |2020
    Selection Sundance 2020
  • FILM « MA NUDITE NE SERT A RIEN » Marina De Van |2019
  • DOC “PUSH” de Fredrick Gertten |2019
  • DOC “BUDDY” de Heddy Honigmann |2018
  • DOC « PRIMAS » de Laura Bari |2017
  • FILM « AVA » de Léa Mysius |2017
  • FILM “LOS FELIZ” de Edgar Honetschäger |2016
  • DOC “ANGRY INUK” de Alethea Arnaquq-Baril |2016
  • DOC “DEN UNGE ZLATAN” de Fredrik Gertten et Magnus Gertten |2015
  • DOC “BIKES VS CARS” de Fredrik Gertten |2015
  • DOC “CHAMELEON” de Ryan Mullins |2015
  • DOC ARTE “BATTLE FOR RIO” de Gonzalo Arijon |2014
  • DOC “LOVE HOTEL” de Philip Cox et Hikaru Toda |2014. ► 🎧
  • DOC “THE MAN WHO MADE ANGELS FLY” de W. Szymanska” |2013
  • DOC « AVEC NOS YEUX » de Marion Aldighieri |2013
  • DOC « ARIEL » de Laura Bari |2013
  • DOC « WITH OUR EYES » de Marion Aldighieri |2012
  • FILM « DARK BLOOD » de George Sluizer |2012
  • DOC « BLACK OUT » de Eva Weber |2011
  • DOC « LOVE CRIME OF KABUL » de Tanaz Eshaghian |2011
  • FILM « L’HOMME DE CHEVET » d’Alain Monne |2010. ► 🎧
  • DOC « THE ROAD TO BETHLEHEM » de Leila Sansour |2010
  • DOC ARTE « WHEN CHINA MET AFRICA » de Nick et Marc Francis |2010
  • DOC « EYES WIDE OPEN » de Gonzalo Arijon |2010
  • DOC « PILGRIMAGE » de Mira Burt et P. Wintonick |2009
  • DOC « BLOOD RELATION » de Noa Ben Hagai |2009
  • DOC « WITH MY EYES WIDE OPEN » de Gonzalo Arijon |2009
  • DOC « STRANDED » de Gonzalo Arijon |2008

TELEVISION (Sélection)

  • SERIE NETFLIX « TRIAL 4 » de Remy Burkel |2020| 6×52 mn
  • DOC « JOKE VAN LEEUWEN » de Heddy Honigmann |2017|
  • DOC BBC 2 « HOSTAGE IN THE JUNGLE » de Angus Macqueen |2010|
  • DOC FR2 « LES OUBLIES DE LA VICTOIRE » de Alberto Marquardt |2010|
  • SERIE CANAL + « AFGHANISTAN, LE PRIX DE LA VENGEANCE » |2009|
  • DOC « MARIA Y EL NUEVO MUNDO » de George Walker Torres |2009|
  • SERIE « INDEPENDENT LENS » de Gonzalo Arijon |2009|
  • DOC CANAL + « MENSONGES » de Juan Pittaluga |2007|
  • SERIE DOC « LES GRANDS DUELS DU SPORT » |2004-2007|

SOCIAL & STREAM DE FLORENCIA

ZONE TELECHARGEMENT